Portfolio site

COURS de YOGA / Villefranche-sur-Cher
Contact : 06 62 42 85 21  /  s.jaboureck@free.fr

 Engagée sur le chemin du yoga il y a 20 ans, Sophie Jaboureck est professeur de yoga, membre de la Fédération Française de Hatha Yoga, école fondée par Shri Mahesh à Paris en 1970.

 

  Chacun a sa voie et suit son chemin. Personne ne peut apporter le bonheur, on ne peut le trouver qu'en soi-même. Le but du yoga n'est pas d'imposer à l'autre une voie, mais de donner des idées pour que la personne cherche par ses propres moyens.

Shri Mahesh 

 

 

Le mot « Yoga » en sanskrit signifie joindre, relier... Le Yoga est une science vieille de plusieurs millénaires, originaire de l’Inde et fondé sur un système qui permet de développer l’union et l’harmonie entre le corps, le mental et l’esprit.Le cours de Hatha Yoga comporte la pratique de postures, d’exercices respiratoires et une relaxation profonde.Il est pratiqué selon une approche traditionnelle, en s’appuyant sur des techniques expérimentées et codifiées en Inde depuis des siècles.Ce yoga peut être pratiqué par tous, jeunes enfants, adolescents, adultes, personnes âgées ; il peut être adapté pour les femmes enceintes, les personnes handicapées…Il est dégagé de toute dépendance vis-à-vis des religions et s’interdit toute pratique thérapeutique. 

LE YOGA ET L'HIVER 

La saison de l’hiver nous invite à reposer notre corps physique et notre mental.

C’est une période d’intériorisation.

Le guṇa qui domine cette période est Tamas, l’inertie.

Tamas est un terme sanskrit qui signifie obscurité, ténèbres.

Dans la philosophie du Sāṃkhya : les ténèbres, troisième qualité guṇa de la nature, essence passive de l'ignorance et de l'inertie, tout ce qui aveugle et alourdit les êtres.

A l'origine des cinq éléments on retrouve les 3 guna.

L'éther vient de Sattva, la clarté.

Le feu vient de Rajas, l'énergie.

La terre vient de Tamas, l'inertie.

L'air vient de Sattva et Rajas, la légèreté et le mouvement.

L'eau vient de Rajas et de Tamas, le mouvement et l'inertie. 

Il est bon de profiter de ces moments "cocooning", d'apprécier la lenteur et sentir comme le fait la nature, l'ancrage. Comme les plantes favorisent la croissance de leurs racines pour se régénérer en hiver, nous pouvons nous aussi puiser dans nos racines pour être plus fort quand le printemps sera là.

C'est la saison propice à la méditation et l’introspection, apprendre à pratiquer le non-faire (à ne pas confondre avec ne rien faire). Prendre le temps de se reposer réellement.

En hiver une séance de yoga calme et douce permet de prendre conscience de chaque partie de son corps. On peut y inscrire des moments de silence immobile, pour goûter à l’état méditatif qu’inspire cet ancrage dans un temps ralenti…

Mais si Tamas devient dominant, le risque est de sombrer dans l’inertie et la léthargie : plus envie de sortir, grande fatigue, siestes interminables, ce qui peut générer des idées noires, des tendances dépressives.

Pour trouver l'équilibre, une pratique douce de yoga mais régulière permet de ne pas accumuler cette lourdeur et de profiter pleinement de cette période calme. Bouger, réchauffer le corps en ajoutant Rajas, l'énergie du feu (repas chauds, massages réchauffants, mouvements du corps sans épuisement…)

Des enchainements comme la Salutation au soleil aide à ce que la quantité du mucus accumulée dans le corps ne soit pas trop importante.Les pranayama (contrôle du souffle) améliorent notre capacité respiratoire et la gestion du stress.   

Propulsé par Viaduc www.lejardindepatanjali.fr - Tous droits réservés
Ce site est propulsé par Viaduc